DIFFÉRENTS SIGNES INDIQUENT L'ENTARTRAGE DU CIRCUIT DE CHAUDIÈRE D'EAU CHAUDE SANITAIRE (ECS)

Baisse de pression de l'eau chaude, faible débit du circuit d'eau chaude…

La qualité de l'eau d'un système de chauffage est essentielle au bon fonctionnement de celui-ci et à son rendement énergétique. Au fil du temps, l'entartrage des circuits d'eau entraînent l'obstruction partielle, ou complète, de ce réseau et/ou du corps de chauffe de la chaudière conduisant à la baisse de pression de l'eau chaude, faible débit du circuit d'eau chaude….

A l'origine de ce problème, la qualité de l'eau de ville utilisée dans le circuit de la chaudière avec, en particulier, le tartre

Le tartre

L'eau utilisée dans le circuit d'une chaudière à production d'eau chaude sanitaire instantanée est généralement issue de la distribution d'eau de ville. Du fait des sources d'approvisionnement (cours d'eau, nappes phréatiques) et des contextes géologiques de chaque région, cette eau n'est pas toujours idéale pour la chaudière et ses circuits.

Au niveau de votre habitation, les dépôts de tartre se retrouvent principalement dans les tuyaux d’alimentation d’eau chaude, le chauffe-eau, les chaudières (échangeurs à plaque), ainsi que tous les objets du quotidien (bouilloire, cafetière, machines à laver…). Ses dépôts engendrent une diminution de l'échange thermique entre l'eau de chauffage et la source de chaleur.

De plus, les dépôts de tartre servent de support à la prolifération de bactéries comme la légionnelle.

Ainsi, la présence de tartre dans le système de chauffage provoque 3 types de contraintes :
  • Une réduction du rendement
    La formation d'une couche de tartre à l'intérieur de l'échangeur de chaleur joue un rôle d'isolant et impact directement les performances de votre installation. Pour donner un ordre d'idée, 1 mm de dépôt peut réduire de 10% le rendement énergétique d'une chaudière. La diminution est de 20% pour 3mm, 35% pour 6mm et de 50% pour 12mm. Cette diminution conduit à une augmentation de la consommation énergétique dans les mêmes proportions.

  • Une augmentation du bruit
    Le bruit d'une chaudière est généralement causé par une surchauffe localisée de l'eau de circulation. Les dépôts de tartre non uniformes (alternance de couches épaisses et de fissures) concentrent la chaleur. Il en résulte une ébullition au niveau des fissures qui libère ainsi des milliers de bulles qui en s'échappant à la surface de l'échangeur, provoquent un bruit anormal.

  • Une augmentation des contraintes thermiques du métal
    Dans de très rare cas, sur des chaudières anciennes, le dépôt de tartre peut provoquer des fissures du corps de chauffe.

Afin de diminuer les impacts du tartre sur votre production d'eau chaude et vos appareil ménager, nous vous conseillons l'installation d'un adoucisseur d'eau.

MENU